Stage « Puits canadien »

Stage "puits canadien"

Côut de la formation

100 euros

Durée du module

1 jours

Horaires

9h => 18h

Lieu

Arvières-en-Valromey (01)

Prochaines dates

Le 19 octobre

Formateur

Didier JUNGERS

Les objectifs

Apprendre à concevoir, dimensionner et auto-installer un puits canadien.

Le programme de la journée…

Définition technique du système
Un puits canadien est une solution technique d’échange de calories avec le sous-sol.
Note au sujet de la version « eau glycolée » qui ne sera pas abordée dans cet exposé.

Les grands principes du puits canadien
Climatiser l’été / Pré-chauffer l’air l’hiver / Mettre la maison hors gel / Ventilation de la maison.

Pourquoi ventiler une maison ?

  1. humidité
  2. CO2
  3. Autres émanations
  4. Les danger du CO
  5. Les odeurs

Le paradoxe de la ventilation
Dans un bâtiment « bien » isolé, il s’échappe autant de chaleur par les murs que par son aération. Peut-on en conclure que d’arrêter la ventilation revient à régler la moitié du problème ? C’est un peu plus compliqué et subtil que ça…
Présentation et fonctionnement de la VMC simple et double-flux.

L’avant projet de notre puits canadien.
Maintenant que nous avons fait le tour de la question du confort dans nos maisons, nous pouvons dimensionner notre projet.

  1. L’évaluation des besoins énergétiques.
  2. Prendre en compte les risques sanitaires exogènes (environnement)
  3. Décider du parcours du puits et du lieu d’implantation.
  4. Prendre en compte les risques sanitaires endogènes : gestion des condensats.
  5. Ventilation : calculer des débits et réguler le fonctionnement du puits en fonction des saisons.
  6. Positionnement des bouches d’admission et de sortie.

L’évaluation des besoins énergétiques
Un puits canadien est dans la majorité des cas un système qui participe activement à augmenter le bien-être dans votre logement. Rares sont les cas où son installation est proscrite. Seuls les facteurs économique et structurel (architecture et composition du terrain) peuvent être limitants.

Prendre en compte les risques sanitaires (exogènes) environnementaux
Une attention toute particulière doit être apportée à la construction de la borne d’entrée d’air ( lieu/matériaux/…). C’est elle qui subira le plus de dégradation puisqu’en extérieur et qui sera le plus souvent visitée pour changer les filtres. Pensez bien à son accessibilité.
Fournisseurs

CONCEPTION DE LA BORNE D’ENTRÉE D’AIR DU PUITS CANADIEN

  1. Décider du parcours du puits et du lieu d’implantation : C’est la dimension et la nature du terrain qui vous imposera l’architecture de votre puits canadien.
  2. Choix des matériaux : Le collecteur est la partie intermédiaire entre la borne d’entrée et celle de sortie. Apprenez à bien choisir les matériaux qui vous sont proposés.
  3. Prendre en compte les risques sanitaires endogènes : gestion des condensats.
    Infiltration ou récupération ?

CONCEPTION ET INSTALLATION DU COLLECTEUR
Ventilation : calculer des débits et réguler le fonctionnement du puits en fonction des saisons.

CONCEPTION ET INSTALLATION DE LA VENTILATION ET DE LA DISTRIBUTION

  • Branchement sur VMC
  • Fournisseurs
  • Les conduits de ventilation
  • Emplacement des arrivées d’air
  • La transmission du son
  • Attention à ne pas faire une machine à gaz à partir d’un système qui est à la base simple et déjà très performant.
  • L’intersaison
  • Consommation
  • Petite précision au sujet de la RE 2020

Les petits « + »
Un montage original avec deux systèmes de borne d’entrée et une technique d’accumulation sur galets.

Public

Tout public : auto-constructeurs, artisans, prescripteurs

Conditions d’accueil / hébergement :

  • Le stage se déroule dans un gîte de groupe. L’hébergement est compris dans le prix de la formation
  • Nous demandons une participation de 10 euros par repas le midi et le soir

Si vous souhaitez vous inscrire à cette session, merci de nous contacter par mail ou par téléphone. Vous recevrez en retour une convention de formation qui vous permettra de valider votre participation.

En images

D'autres formations

Stage « Fabrication de cuiseurs Oxalis »

Stage "Fabrication de cuiseurs Oxalis"

Côut de la formation

120 €
+100€ pour le cuiseur

Durée du module

1 jour

Horaires

9h => 19h

Lieu

Gruffy (74)

Prochaines dates

en attente de dates pour 2024

Formateur

Marc SAGE SEGARD

Les objectifs

Fabriquer un ensemble complet de cuisson optimisée au bois pour de la cuisine collective comprenant notre brûleur standard de type rocket, ainsi qu’une interface ronde pour poêle creuse de 30 ou 45 litres.

 

Programme

  • Le matin : Découpe, montage des différents constituants du brûleur rocket et coulage du béton réfractaire.
  • L’après-midi : Démoulage du brûleur et fabrication de l’interface ronde. Selon l’avancement de chacun, fabrication d’options pratiques…

Nous prendrons également du temps pour vous faire découvrir nos autres réalisations (four à pizzas, planchas, plaque vitrocéramique, eau chaude, double crêpière, etc…) qui feront l’objet d’ateliers spécifiques.

Public

Bricoleur sans difficulté particulière.

Le coût de la formation est de 120 € (dont 10 euros d’adhésion à l’association pour les non-adhérents, et le repas du midi cuisiné avec les cuiseurs et fours à bois).

A cela il faut ajouter :

  • Coût de revient pour le brûleur : 60 €
  • Coût pour l’interface ronde : 40 €
  • Et si vous souhaitez partir également avec une poêle creuse émaillée de 60cm, adaptée à l’interface : son prix est de 40€. Nous les fournirons en fonction des stocks disponibles. Sinon nous vous donnerons un lien pour les acheter, ou organiserons une commande groupée.

Pour être sûr que vous puissiez tous repartir avec votre cuiseur complet, nous fournissons tous les matériaux.

 

Si vous souhaitez vous inscrire à cette session, merci de nous contacter par mail ou par téléphone. Vous recevrez en retour une convention de formation qui vous permettra de valider votre participation.

En images

D'autres formations

Stage « construction de poêles de masse »

Stage "construction de poêles de masse"

Côut de la formation

330 euros

Durée du module

3 jours

Horaires

9h => 18h

Lieu

École en Bauges (73)

Prochaines dates

13 au 15 mars
3 au 5 avril
25 au 27 avril
22 au 24 mai
13 au 15 juin
3 au 5 juillet
17 au 19 juillet
28 au 30 août
19 au 21 sept
10 au 12 oct

Formateur

Samuel CAPELIER

Les objectifs

A l’issue de la formation, les participants auront des notions avancées sur :

  • Le principe et le fonctionnement du poêle de masse
  • L’implantation et le dimensionnement
  • Les principes de construction
  • La production d’eau chaude sanitaire

Notre objectif est de vous apporter un maximum d’autonomie pour la construction future de votre ou de vos poêle(s) de masse Oxalibre, que ce soit à but personnel ou professionnel.

Des caractéristiques techniques difficiles à améliorer !

  • Rendement thermique : autour de 85%
  • Émission de CO : 0.1% (Flamme verte <0.3%)
  • Puissance : 4 à 8 Kw

Simplicité de construction :

  • Conception simple
  • Plan 3D personnalisés à l’issue de chaque stage
  • Pré-découpage de la plupart des briques proposée par le fabricant .

Volume de travail allégé : le montage en simple peau, en plus d’offrir puissance et réactivité thermique à froid, permet :

  • De monter son poêle en 5 jours (3 fois moins que le modèle classique !)
  • D’alléger le poids du poêle…
  • … et celui du prix des matériaux ! : de 3000 à 4000€ (port, matériaux de maçonnerie et quincaillerie) suivant le dimensionnement choisi.

Le lieu de stage permet :

  • de monter intégralement un poêle, afin de se confronter par la pratique à toutes les phases techniques rencontrées pendant la construction d’un poêle (maçonnerie des briques, intégration des trappes de ramonage, portes, fermeture supérieure du foyer, joint de dilatation, isolation, réalisation du linteau, des bancs, etc.)
  • de découvrir l’installation du formateur, et selon les opportunités d’autres poêles à proximité.

Déroulement de la formation

Après être revenu sur les notions fondamentales, que chacun peut étudier en amont grâce au support préparatoire (téléchargeable en bas de cette page), et également en lisant le livre « les poêles à accumulation » édité chez Terre Vivante, la formation se déroule donc en condition de chantier, avec l’assemblage intégral d’un poêle de masse.

La plupart des questions trouvent leurs réponses entre les ateliers pratiques, le montage du poêle, les échanges avec le formateur, et la demi-journée d’introduction dédiée aux principes généraux de fonctionnement et de construction du poêle à accumulation.

La dernière journée est consacrée à l’étude technique des projets de chacun, réalisée de manière collective.

Public

Tout public : auto-constructeurs, artisans, prescripteurs

Conditions d’accueil / hébergement :

  • Le stage se déroule dans un gîte de groupe. L’hébergement est compris dans le prix de la formation
  • Nous demandons une participation de 10 euros par repas le midi et le soir

Si vous souhaitez vous inscrire à cette session, merci de nous contacter par mail ou par téléphone. Vous recevrez en retour une convention de formation qui vous permettra de valider votre participation.

En images

D'autres formations

Stage « affûtage »

Stage "affûtage"

Côut de la formation

100 euros

Durée du module

1 jour

Horaires

9h => 18h

Lieu

Cessens, Entrelacs (73)

Prochaines dates

27 septembre
28 septembre

Formateur

Jérémy ROGER

Les objectifs

Savoir affûter ses ustensiles et outils avec différents types de supports

 

Contenu

Contenu

  • Base théorique de la composition des aciers
  • Quel acier pour quel type d’application, reconnaître le carbure de tungstène
  • Comprendre l’outil que l’on est en train d’affûter, angle d’affûtage, enlèvement de matière
  • Savoir si l’on est en capacité d’affûter ou si l’on doit passer par un prestataire
  • Comprendre les aciers modernes.
  • Affûtage de ciseaux/gouge à bois, couteaux carbone ou inox, matériel de jardin , tronçonneuse, battage de faux…..

La matinée :

Théorie des aciers, des angles d’affûtage… Comprendre son support d’affûtage.

L’après Midi :

Atelier pratique sur différents types de supports.

NB : Apportez un maximum d’instruments tranchants de votre cuisine ou atelier.
Méthode

Au moyen de différents types de supports tels qu’une pierre, un touret d’affûtage, du papier abrasif, etc., nous allons apprendre à évaluer l’état du tranchant et ainsi adopter le bon protocole afin de redonner vie au fil de la lame.

Certains outils ou ustensiles ne peuvent être affûtés manuellement par l’utilisateur tel que le carbure de tungstène ou le carbure de titane. Nous allons apprendre à les reconnaître et savoir si nous devons passer par un prestataire.

Public

Tout public

Conditions d’accueil / hébergement

Nous demandons une participation de 10 euros par repas le midi.

 

Si vous souhaitez vous inscrire à cette session, merci de nous contacter par mail ou par téléphone. Vous recevrez en retour une convention de formation qui vous permettra de valider votre participation.

En images

D'autres formations

Stage « installations solaires photovoltaïques »

Stage "installations solaires photovoltaïques"

Côut de la formation

220 euros

Durée du module

2 jours

Horaires

9h => 18h

Lieu

Arvières-en-Valromey (01)

Prochaines dates

14 et 15 mars
13 et 14 juin

Formateur

Eric BONNAT

Les objectifs

Être capable d’auto-installer un système photovoltaïque en auto-consommation (sans batteries). Optimisation de l’auto consommation et suivi d’une installation en auto installation.

La formation permet aussi de pouvoir comprendre un devis d’installateur.

A l’issue de la formation, le stagiaire connaîtra les atouts et les contraintes des différents systèmes photovoltaïques et en particulier les systèmes en autoconsommation. Il aura suffisamment d’éléments pour se lancer dans l’installation personnelle de plusieurs panneaux photovoltaïques. Il pourra aussi optimiser l’installation en routant le surplus sur un appareil électrique et suivre la production photovoltaïque.

Jour 1 : Le photovoltaïque (intégration, contraintes techniques et administratives) :

  • De la théorie : comprendre le solaire photovoltaïque, énergie, puissance, etc
  • Les différentes solutions d’installation : vente total, vente partiel, auto-consommation, batteries
  • Dimensionnent et optimisation d’un système en auto-consommation
  • Les contraintes administratives
  • Le compteur Linky dans une installation en auto-consommation
  • Les éléments composant un système en auto-consommation

Pratique

  • Études des Masques solaires
  • Montage et mise en service d’un kit complet d’un panneau
  • Exemple de montage d’un kit de plusieurs panneaux

Jour 2 : Optimisation de la production en auto-consommation :

  • Outil de suivi et de routage
  • Principe du routage
  • Découverte des produits MsunPV de Ard-Tek
  • Configuration avec suivi, carte d’enregistrement et routeur
  • Schéma d’installation

Pratique

  • Installation de 2 panneaux en auto-consommation
  • Configuration avec Suivi et routage
  • Appareils de mesures

Public

Tout public : auto-constructeurs, artisans, prescripteurs

Conditions d’accueil / hébergement :

  • Le stage se déroule dans un gîte de groupe. L’hébergement est compris dans le prix de la formation
  • Nous demandons une participation de 10 euros par repas le midi et le soir

Si vous souhaitez vous inscrire à cette session, merci de nous contacter par mail ou par téléphone. Vous recevrez en retour une convention de formation qui vous permettra de valider votre participation.

En images

D'autres formations

Stage « installations solaires thermiques »

Stage "installations solaires thermiques"

Côut de la formation

220 euros

Durée du module

2 jours

Horaires

9h => 18h

Lieu

Arvières-en-Valromey (01)

Prochaines dates

12 et 13 mars
11 et 12 juin

Formateur

Eric BONNAT

Les objectifs

Être capable d’auto-installer un système CESI (Chauffe Eau Solaire Individuel) et comprendre les bases d’un SSC (Système Solaire Combiné : chauffage et eau chaude). La formation permet aussi de pouvoir comprendre un devis d’installateur.

A l’issue de la formation, le stagiaire connaîtra les atouts et les contraintes du solaire thermique. Il aura suffisamment d’éléments pour se lancer dans l’installation personnelle d’un CESI et commencer un projet de SSC.

Le programme

  • De la théorie : comprendre le solaire thermique, énergie, puissance, etc..
  • Capter la chaleur : les différents capteurs solaires et les masques solaires.
  • L’installation solaire : les différents systèmes, l’inventaire général du matériel, l’utilisation, le stockage et le transport de la chaleur, les régulations.
  • Le dimensionnement d’une installation solaire.

La pratique

  • Études des Masques solaires
  • Montage et mise en service d’un CESI en circulation forcée sur les bases de matériel standard, sans soudure.
  • Études et calcul des projets solaires des stagiaires.

Public

Tout public : auto-constructeurs, artisans, prescripteurs

Conditions d’accueil / hébergement :

  • Le stage se déroule dans un gîte de groupe. L’hébergement est compris dans le prix de la formation
  • Nous demandons une participation de 10 euros par repas le midi et le soir

Si vous souhaitez vous inscrire à cette session, merci de nous contacter par mail ou par téléphone. Vous recevrez en retour une convention de formation qui vous permettra de valider votre participation.

En images

D'autres formations

Stage « ossature bois »

Stage "construction en ossatures bois"

Côut de la formation

330 euros

Durée du module

3 jours

Horaires

9h => 18h

Lieu

Cessens, Entrelacs (73)

Prochaines dates

23 au 25 mai
29 au 31 août

Formateur

Emmanuel DERAGNE

Les objectifs

  • Savoir acheter les composants d’une ossature bois (ou charpente), en intégrant les paramètres : proximité, origine, économie de la filière, protection de l’environnement, qualité, coût, usages, déchets, recyclage
  • Savoir dessiner les ossatures à partir des plans de façades et des coupes : dalle, plancher, mur, refend, toiture
  • Mettre en pratique les savoir-faire transmis et se confronter à la réalité du chantier

Contenu

S’approvisionner en Bois régional

  • identification de la ressource : essences, propriétés et usages courants ;
  • approvisionnement en circuit court : la commande en scierie
  • contrôle qualité : critères, classer et déclasser selon les usages.
  • les autres composants : panneaux, bardage

Concevoir et réaliser une ossature bois

  • principe général : l’ossature plate-forme
  • la dalle bois : dessin, dimensionnement, montage, remplissage.
  • les murs : conception, assemblage, levage, liaisons d’angles
  • le plancher intermédiaire : dimensionnement, montage, chevêtre
  • le support de couverture : conception, assemblage, remplissage
  • les descentes de charges : notions de poteau-poutre
  • les accessoires de montage : liaisons, quincaillerie, contreventement
  • la logistique du chantier : la planification, l’outillage, la sécurité.

Déroulement du stage

  • Exposé avec documents visuels fournis (dessins, tableaux, et photos)
  • questions-réponses
  • Échantillons manipulables pendant le déroulement de la formation
  • Phases pratiques en condition de chantier, avec outillage professionnel et composants à échelle 1

L’intervenant : Emmanuel DERAGNE, artisan en ossature bois depuis 2003.

Auto-constructeur d’une maison en ossature bois en 2000.

Technicien en Gestion Forestière . Formateur en construction ossature bois et paille depuis 2006 . Formateur Propaille depuis 2011 . Administrateur du Réseau Français de la Construction en Paille.

« Je suis un auto-constructeur, autodidacte, qui souhaite partager l’expérience acquise dans le monde professionnel, afin de faire réussir ceux qui désirent construire avec des valeurs, et des bottes de paille ! »

Public

Tout public : auto-constructeurs, artisans, prescripteurs

Conditions d’accueil / hébergement :

  • Les stagiaires peuvent dormir sur place pendant la formation, sans supplément.
  • Nous demandons une participation de 10 euros par repas le midi.

Si vous souhaitez vous inscrire à cette session, merci de nous contacter par mail ou par téléphone. Vous recevrez en retour une convention de formation qui vous permettra de valider votre participation.

En images

D'autres formations

Stage « isolation en bottes de paille »

Stage "isolation en bottes de paille"

Côut de la formation

220 euros

Durée du module

2 jours

Horaires

9h => 18h

Lieu

Cessens, Entrelacs (73)

Prochaines dates

21 et 22 mai
27 et 28 août

Formateur

Emmanuel DERAGNE

Les objectifs

Apprendre à mettre en œuvre la botte de paille comme isolant à l’intérieur d’une ossature bois.

Contenu

1er jour : La botte de paille, isolant support d’enduit

  • La construction en paille : historique, évolution technologique, réglementation.
  • Le matériau paille : caractérisation, production, performances.
  • Atelier pratique 1 : préparation d’enduits, formulation, protocole de tests.
  • Atelier pratique 2 : qualification /redimensionnement des bottes de paille
  • L’ossature spécifique paille : les contraintes, l’interface des matériaux.
  • Le calepinage : exercice de conception
  • Atelier pratique 3 : Préparation et insertion de bottes dans l’ossature

2ème jour : Mise en œuvre de l’isolation en paille

  • Sécurité Chantier et outillage spécifique paille .
  • Atelier pratique 1 : insertion de bottes dans l’ossature
  • Bottes de paille : maintien, isolation complémentaire, surfaçage, contrôle qualité.
  • Réception du support /Conditions préalables à la mise en œuvre des enduits .
  • Atelier pratique 2 : application d’une couche d’accroche / corps

Déroulement du stage

  • Exposé avec documents visuels fournis (dessins, tableaux, et photos)
  • questions-réponses
  • Échantillons manipulables pendant le déroulement de la formation
  • Phases pratiques en condition de chantier, avec outillage professionnel et composants à échelle 1

L’intervenant : Emmanuel DERAGNE, artisan en ossature bois depuis 2003.

Auto-constructeur d’une maison en ossature bois en 2000.

Technicien en Gestion Forestière . Formateur en construction ossature bois et paille depuis 2006 . Formateur Propaille depuis 2011 . Administrateur du Réseau Français de la Construction en Paille.

« Je suis un auto-constructeur, autodidacte, qui souhaite partager l’expérience acquise dans le monde professionnel, afin de faire réussir ceux qui désirent construire avec des valeurs, et des bottes de paille ! »

Public

Tout public : auto-constructeurs, artisans, prescripteurs

Conditions d’accueil / hébergement :

  • Les stagiaires peuvent dormir sur place pendant la formation, sans supplément.
  • Nous demandons une participation de 10 euros par repas le midi.

Si vous souhaitez vous inscrire à cette session, merci de nous contacter par mail ou par téléphone. Vous recevrez en retour une convention de formation qui vous permettra de valider votre participation.

En images

D'autres formations

Stage « électricité »

Stage "électricité"

Côut de la formation

375 euros

Durée du module

2 jours

Horaires

9h => 18h

Lieu

Cessens, Entrelacs (73)

Prochaines dates

28 au 30 mars
6 au 8 juin
1er au 3 août
10 au 12 octobre

Formateur

Jean-Hervé IRIGOYEN

Les objectifs

Savoir diagnostiquer, concevoir et réaliser une installation électrique domestique.

 

Contenu

  • La théorie
  1. Les grandeurs électriques et les lois physiques .
  2. Les mesures :  tension, courant, puissance.
  3. Les risques et les dispositifs de sécurité.
  4. Le diagnostic d’une installation existante.

L’installation électrique

  • Étude

tableau de répartition

  1. choix des sections de câbles
  2. plan et schéma électrique de l’installation
  3. Plan et schéma courant faible (internet, téléphone, domotique)

Réalisation

  1. Passages des câbles (gaine /moulure)
  2. Connexion des éléments terminaux : prises, interrupteurs, variateurs, gros équipement électrique: chauffe-eau, plaque de cuisson, machine à laver..
  3. Réalisation de la prise et du circuit de terre
  4. Câblage du tableau
  5. Validation des travaux
  6. Test de l’installation
  7. Demande Consuel
  8. Diagnostic de panne

Déroulement du stage

  • 1er jour :
    • Théorie générale.
    • Diagnostic d’une installation (présentation du tableau & tests sous tension)
    • Conception / modification d’une installation
    • Réalisation du schéma électrique
  • 2ème jour :
    • Passages des câbles (gaine /moulure)
    • Câblages des éléments terminaux.
    • Réalisation et mesure de la prise et du circuit de terre.
    • Câblage du tableau électrique
  • 3ème jour
    • Étude et réalisation du réseau informatique.
    • Câblage du tableau courant faible.
    • Notions de bio-electricité ou électricité bio-compatible.
    • Mesure des champs & études des solutions à mettre en œuvre

Public

Ce stage s’adresse surtout à des auto-constructeurs qui souhaitent réaliser ou modifier leurs installations électriques domestiques.

Pré-requis :

  • Partie pratique aucun , accessible a tous
  • Partie théorique : (niveau bac max) ne pas être « allergique » aux formules mathématiques simples et à la lecture de courbes.

Conditions d’accueil / hébergement :

  • Les stagiaires peuvent dormir sur place pendant la formation, sans supplément.
  • Nous demandons une participation de 10 euros par repas le midi.

Si vous souhaitez vous inscrire à cette session, merci de nous contacter par mail ou par téléphone. Vous recevrez en retour une convention de formation qui vous permettra de valider votre participation.

En images

D'autres formations

Stage « plomberie »

Stage "plomberie"

Côut de la formation

250 euros

Durée du module

2 jours

Horaires

9h => 18h

Lieu

Cessens, Entrelacs (73)

Prochaines dates

26 et 27 mars
4 et 5 juin
30 et 31 juillet
8 et 9 octobre

Formateur

Jean-Hervé IRIGOYEN

Les objectifs

Savoir concevoir et mettre en place une installation de plomberie domestique.

Contenu

Apprentissage des principes et techniques classiques de plomberie : conception d’une installation, présentation des matériaux et choix possibles, ateliers de soudure, sertissage, raccordement PVC, …

 

Programme de la formation

Principes théoriques généraux de la plomberie

  • Qu’est ce que la plomberie?

  • Les normes à respecter (règlement sanitaire, DTU)

Présentation des différents outils et matériaux

  • Équipements de plomberie

  • Différents matériaux

  • Outillage spécifique pour travailler en plomberie

Conception d’un installation de plomberie domestique

  • Prévoir son installation, faire ses choix de matériaux, acheter son matériel

  • Construire des réseaux d’alimentation et d’évacuation

La pratique

Mise en œuvre des circuits eau froide et chaude et évacuation

Poser des éléments

  • Principes de pose

  • Fixations

Pose d’un évier et d’un chauffe-eau

Raccorder des éléments et mettre en eau

  • pose des joints, vérifications des soudures, etc.)

Mise en eau et contrôle d’étanchéité

Public

Ce stage s’adresse surtout à des auto-constructeurs qui souhaitent s’initier à la conception et à la pose des installations domestiques de plomberie.

Pas de niveau pré-requis : les techniques enseignées sont accessibles à toute personne motivée !

Conditions d’accueil / hébergement :

  • Les stagiaires peuvent dormir sur place pendant la formation, sans supplément.
  • Nous demandons une participation de 10 euros par repas le midi.

Si vous souhaitez vous inscrire à cette session, merci de nous contacter par mail ou par téléphone. Vous recevrez en retour une convention de formation qui vous permettra de valider votre participation.

En images

D'autres formations